Compact, bridge ou reflex, un choix cornélien

Pour faire des photos, il faut évidemment un appareil. Si certains se contentent des appareils photo intégrés à leur téléphone, et qui font de nos jours des photos assez convenables, dès lors qu’on veut dépasser l’usage du partage d’images sur les réseaux sociaux, bien s’équiper devient primordial à mon sens.

Différentier les types d’appareils

Tout d’abord, il est important de comprendre les différences entre les différents types d’appareils photo, et leurs usages prédestinés. Chaque gamme a son public bien défini, ses avantages et ses inconvénients.
En fonction du type de photos que l’on souhaite prendre et des habitudes que l’on a, il n’est pas si compliqué de trouver chaussure à son pied, ou objectif à son oeil.

Les compacts

Le Canon PowerShot S100 est disponible en plusieurs coloris.

Nombre de compacts sont proposés en plusieurs coloris et deviennent presque des accessoires de mode

Les compacts sont … compacts. Ce sont les plus petits appareils que l’on emporte facilement partout, mais leur petitesse constitue un frein majeur quant à leurs performances. Ils ne disposent que de petits capteurs, qui réduisent drastiquement la qualité des clichés à faible luminosité. Leur zoom ne propose souvent qu’une plage très limitée de focales (comprenez : ne grossit que très peu), et son mécanisme électrique peut parfois poser problème pour trouver LE bon angle de vue pour une photo. Leurs modes tout automatique sont également un atout pour les personnes ne souhaitant pas se prendre la tête à régler leur appareil, mais empêcheront les bidouilleurs de modifier les réglages. On peut également citer leur grande profondeur de champ, qui avantagera le photographe occasionnel en permettant de prendre facilement des photos nettes. Par contre impossible d’obtenir des effets de flous entre le sujet et le reste de la photo.

Les compacts sont donc plutôt destinés aux photographes très occasionnels qui ne veulent se préoccuper que d’immortaliser de beaux moments, ou à des photographes plus aguerris qui recherchent un appareil d’appoint.

Les bridges

Les bridges (ponts en français) constituent un compromis entre compact et reflex. Souvent dotés du même type de capteur que les compacts, ils sont plus gros, et disposent donc d’une prise en main un peu plus solide. Un zoom plus puissant et des commandes plus accessibles s’accompagnent également la plupart du temps de réglages plus poussés.

PanaSonic Lumix G1

Le Panasonic Lumix G1, premier appareil dit « hybride » sur le marché.

On trouve également des modèles appelés hybrides, sortes de bridges évolués et encore plus proches des reflex : capteur de plus grande taille (mais toujours plus petit que celui d’un reflex), objectifs interchangeables (et la possibilité d’utiliser des objectifs de reflex avec des adaptateurs), réglages manuels … Leur poids et leur taille compensent pour beaucoup leur relatif manque de réactivité comparé à un reflex.

Les bridges et les hybrides rendent assez floue la frontière avec les reflex, et pourront satisfaire photographes débutants ou confirmés. La minceur des gammes d’objectifs proposées est souvent compensée par des adaptateurs qui permettent d’utiliser des objectifs de n’importe quelle marque.

Les reflex

Les reflex sont des appareils haut de gamme, destinés aux photographes expérimentés voire professionnels. Bien plus encombrants et lourds, ils proposent une qualité d’image bien plus importante grâce à des capteurs de grande taille. Leurs objectifs sont interchangeables et peuvent proposer une très grande ouverture. Ils proposent des réglages très poussés et accessibles facilement, une mise au point extra-précise, ainsi qu’un viseur optique de très bonne qualité. Leur mode rafale et leur vitesse de réaction peuvent également être des atouts de poids lorsqu’on veut prendre un sujet en mouvement, et leur profondeur de champ réduite permet de réaliser ces fameux flous.

Un couple de reflex Canon prend la pause

Un couple de reflex Canon prend la pause.

On s’imagine souvent que les reflex sont des appareils onéreux, mais les constructeurs proposent des modèles d’entrée de gamme à des prix similaires à ceux d’un (très) bon compact.

Les reflex sont des appareils encombrants et lourds qu’il faut accepter de devoir transporter. Mais ils conviendront parfaitement aux photographes qui cherchent à aller plus loin dans la Photographie.

Mon choix

L’envie de me lancer dans la prise de photos s’est toujours accompagnée de celle de pouvoir trifouiller les réglages, bidouiller, pour expérimenter. En ce sens, le choix d’un appareil numérique réflex s’imposait déjà.
Mais ce choix a également été ergonomique. Mes quelques expériences avec des compacts m’ont quasiment toujours confronté à deux problèmes :

  • l’absence de viseur et l’obligation de devoir se servir de l’écran, à de rares exceptions près,
  • la difficulté de prise en main de ces petits appareils, difficulté accrue quand on a de grandes mains.

J’aurais pu opter pour un bridge ou un hybride mais la possibilité d’échanger objectifs et réglages avec mon entourage a fini de valider mon choix : c’est un reflex que j’utiliserais 🙂

Pour finir, une citation de Chase Jarvis, photographe américain :

Le meilleur appareil photo au monde est celui que vous avez avec vous.

Une réflexion au sujet de « Compact, bridge ou reflex, un choix cornélien »

  1. Ce qu’il est aussi important de dire, c’est que les objectifs vendus avec les reflex, sont malheureusement souvent de mauvaise qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *